Regroupements et fréquence pour les cours d’anglais

Il y a des plus pour chacun des regroupements possibles. En privé l’étudiant recoit toute l’attention du professeur ou du tuteur afin de recevoir des corrections individualisées. Ceci est particulièrement efficace lorsque l’objectif est d’aider le jeune à s’améliorer à l’école car les notions générales ainsi que les demandes scolaires sont vues et revues avec le professeur. Le regroupement en semi-privé, soit deux élèves avec un professeur, combinent les avantages du privé avec les interactions du groupe; mais toujours faut-il être jumelé à la bonne personne de niveau et avec objectifs similaires.

Pour les cours de groupe l’étudiant profite à entendre d’autres parler et il interagit avec des pairs dans le cadre d’activités  dynamiques et stimulantes.  Le bain linguistique offerte dans certaines écoles, est l’une des approches donnant des résultats remarquables car la combinaison cours, activités et longue durée est vraiment gagnante. Apprendre dans un contexte camp ou vacances linguistiques, appuyé par des cours structurés et bien planifiés, est aussi une excellente solution pour apprendre l’anglais. En fait les cours donnent les outils de la langue tandis que les activités sociales offre des mises en situation réelles, variées et ludiques.

Fréquence

La fréquence est un variable important à considérer lorsque nous choisissons la formule de cours hebdomadaires (que ce soit en groupe ou en privé). Devrions-nous prendre un, deux ou plusieurs cours par semaine? En fait la référence de base est: plus nous sommes au niveau débutant, plus il est important d’avoir une fréquence élevée. Donc pour ceux et celles qui commencent, 2 à 3 cours par semaine est l’idéal. Lorsque nous sommes de niveau intermédiaire et avancé on peut penser à un ou deux cours par semaine.

Ma recommendation générale est de regarder le cheminement en anglais avec une vision à long terme, permettant une combinaison de ces différentes options, permettant ainsi de solidifier ses connaissances, augmenter ses contacts avec des personnes parlant l’anglais, offrir aussi l’opportunité de faire des connections émotionnelles positives  avec sa deuxième langue.