Être motivé afin d’améliorer son anglais

La première considération pour améliorer  son anglais est le niveau de motivation chez l’apprenant. Pour les adultes, la motivation est parfois douce dans le cas de contacts sociaux ou désir de regarder la télévision en anglais par exemple; parfois par contre les adulte vivent des impératifs dans le cadre de leur travail les obligeant à s’améliorer en anglais afin de changer de grade ou même simplement pour garder leur emploi.

Chez les jeunes l’attitude envers l’anglais est assez souvent polarisée. Soit ils réussissent bien et considèrent que l’anglais les aide à comprendre vidéos, chansons, films – ils sont donc motivés à progresser encore plus. D’autres trouvent l’anglais un cauchemar à l’école et ne veulent plus, ou n’en peuvent plus. Dans ce cas, il faut leur trouver des raisons pour les convaincre à persévérer, dans le court et dans le long terme.

Méthodologie d’apprentissage

Plusieurs façons d’apprendre sa langue seconde et donc d’améliorer son anglais ont été à la une à différents moments de l’histoire. Bien des offres existent telles que prendre des cours en groupe, avoir des cours en privé, regarder et écouter des DVD, suivre des cours en ligne, l’immersion, les bains linguistiques, les séjours à l’étranger, les camps en anglais, des ateliers de conversation, etc. Il faut idéalement trouver la bonne combinaison et bien prioriser tout au long de nos apprentissages afin de maximiser l’investissement temps et argent.

Grammaire

Souvent les gens me disent: »Je ne veux pas de grammaire-juste de la conversation ». La réalité est que pour améliorer son anglais, il faut tout de même acquérir des notions de base au niveau des temps de verbe puisque les verbes sont la »squelette » et le vocabulaire, la »chair ». C’est possible de le faire de façon simple et rapide, mais il faut le faire. Il faut sans aucun doute, prioriser les temps de verbes.

Vocabulaire et répertoire

Il n’y aura jamais de fin dans l’apprentissage de vocabulaire dans une langue seconde. En anglais c’est sage de viser une liste d’environ 5000 mots pour être de niveau avancé. Et bien connaitre environ 1000 mots nous permettra des conversations simples mais efficaces.  Il faut accepter que notre répertoire sera toujours moindre que dans notre langue maternelle d’ou l’importance de choisir les mots utiles et utilisés, à mémoriser. Un bon professeur peut faire le choix, avec et pour, vous.

À venir: regroupements et fréquence des cours